Jean Louis Bianco : Ségolène Royal, pourquoi ce doit être elle.

Publié le par DA Estérel 83

BlogOfficielSR

 

 

Cher(e)s ami(e)s,

Dans le cadre des primaires, j'appelle depuis de nombreux mois au débat et à la précision, par chaque candidat(e), de sa vision et de ses propositions phares.

Le dépôt officiel des candidatures se déroulera du 28 juin au 13 juillet mais nous devons faire vivre dès aujourd'hui ce débat d'idées. C'est l'occasion pour nous tous de montrer en quoi notre candidate socialiste à l'élection présidentielle de 2007 est 
la meilleure pour porter nos valeurs et faire gagner la gauche, et au-delà la France, en 2012.

Ségolène Royal est une femme d'État
 . Elle sait mieux que quiconque s'élever au-dessus des divisions partisanes pour rechercher le seul bien commun. Elle l'a montré à de nombreuses reprises, en particulier sur le sujet de la taxe carbone ou de la sécurité.

Ségolène Royal reste sereine 
et rassembleuse. À l'inverse de l'actuel chef de l'État, elle sait rester imperturbable même dans les pires situations. On l'a vu remobiliser les 17 millions de Français qui ont voté pour elle au soir du second tour de l'élection présidentielle pour immédiatement mettre en place l'opposition au pouvoir sarkozyste ; on l'a vu appeler les militants au travail au lendemain du congrès de Reims pour garantir l'unité du PS.

Ségolène Royal est solide
 . Face à l'insupportable "ségobashing" et aux attaques innombrables dont elle a été victime, souvent d'une brutalité irrationnelle, elle est restée elle-même, n'a jamais abandonné ses combats politiques et n'a jamais porté de critiques déplacées envers quiconque. 

Ségolène Royal fait la politique par la preuve
 et travaille sans cesse pour répondre toujours mieux aux attentes des Français. Ses actions en Région, souvent reprises ailleurs, illustrent tout ce qui pourrait être fait au niveau national sur : l'emploi des jeunes, le soutien aux TPE/PME, la croissance verte, le développement de la filière bio, la jeunesse, l'aide aux formations professionnelles, le soutien aux logements sociaux, la lutte contre toutes les discriminations, la santé, la démocratie participative, etc.

Ségolène Royal est constante 
et ne varie pas dans ses engagements. L'écologie n'est pas pour elle un sujet nouveau. Lorsqu'elle est ministre en 1992 et 1993, elle s'attache déjà aux questions de la pollution, du traitement et du recyclage des déchets, des nuisances visuelles et sonores et aux problèmes liés à l'eau et fait voter des lois qui font date. 

Pour toutes ces raisons et pour beaucoup d'autres, nous devons porter sur tout le territoire la candidature de Ségolène Royal.
 

Mes cher(e)s ami(e)s, recevez mes sincères amitiés,

Jean-Louis Bianco

 

Publié dans S.ROYAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article