S. Royal «bouscule» les habitudes de Sophie de Menthon !

Publié le par DA Estérel 83

TitiMag

 

 

 

 

Madame Ségolène Royal a échangé ce 15 juin 2011, avec près de 200 chefs d’entreprises regroupés au sein du club ETHIC (Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance) que préside Sophie De Menthon, la remuante «Grande Gueule» de RMC.

La présidente de la région Poitou-Charentes a pris à contre pied, contrairement à leurs«vielles» habitudes, les chefs d’entreprises qui lui ont posés la question de savoir :«qu’est ce que les entreprises peuvent attendre de la gauche ?»

Calme, franche et directe, la candidate aux primaires socialistes, Ségolène Royal leur a retourné la question : «qu’est ce que vous pouvez faire pour notre pays ?», Et de leur dire ce qu’elle attendait des entreprises. C’est la «nouvelle donne» :

1) Le soutien au pacte de confiance pour l’emploi des jeunes qui sera une grande cause nationale : les entreprises doivent prendre les jeunes en alternance et en apprentissage, les payer correctement, leur donner une première chance. C’est leur propre intérêt qu’elles défendent ainsi.

2) Moderniser le dialogue social dans l’entreprise au même titre que ce qui se passe dans les pays nordiques pour créer une société de confiance.

3) « Sécuriser les parcours professionnels ». Faire de la formation professionnelle une priorité à l’innovation.

4) Lutter contre la souffrance au travail.

5) Redéfinir le contenu de l’emploi des seniors.

6) Agir contre la précarité et pour l’augmentation des bas salaires et l’égalité hommes-femmes.

7) Accepter le conditionnement des aides à l’impossibilité de licencier ou de délocaliser si l’entreprise marche bien.

Mon avis personnel : Ce qu’a dit Ségolène Royal aux chefs d’entreprises ce matin est à retenir car il y va de l’avenir de la France…

Publié dans S.ROYAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article