Sondage : les Français ne regrettent pas Aubry... moi non plus

Publié le par DA Estérel 83

 

 

Le départ de Martine Aubry du PS semble laisser indifférent les Français. Quelque 68% d’entre eux ne souhaitent pas que la maire de Lille joue un rôle important au cours des prochaines années, selon l’enquête de l’Ifop pour le Journal du Dimanche.

Martine Aubry Harlem Désir

 

"Il n’y a pas encore de désir d’Aubry", selon le mot de Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Ifop qui a réalisé le sondage pour le Journal du dimanche.

La cote d’avenir de Martine Aubry est modeste puisque 

deux tiers des Français ne souhaitent pas qu’elle joue un rôle important dans les années à venir.

Une cote d’avenir qu’il convient de ne pas confondre avec la cote de popularité. L’ancienne patronne, qui vient de quitter la direction du PS dès l’annonce de la désignation de son successeur Harlem Désir, n’apparait donc pas comme une alternative immédiate à gauche.

Au contraire, Martine Aubry exacerbe le clivage droite/gauche. Le souvenir de la "dame des 35 heures" reste fort à droite où seulement 12% des sympathisants UMP lui voient un avenir. 56% des électeurs du PS et 47% de ceux du Front de gauche pensent le contraire. Preuve que son ancrage à gauche est fort.

Retirée dans son beffroi de Lille, la désormais ancienne patronne du PS sait qu’elle va devoir patienter si son intention est d’apparaître d’ici un an ou deux comme une alternative à Jean-Marc Ayrault. Une perspective qu’elle rejette formellement. Seule sa candidature à un troisième mandat de maire de Lille l’intéresse pour l’heure. Mais tôt ou tard, la succession de Jean-Marc Ayrault reviendra sur le tapis. Et le nom de Martine Aubry figurera forcément dans la liste des prétendants.

 

 

Publié dans PS

Commenter cet article