Ségolène Royal se lance dans le porte-à-porte

Publié le par DA Estérel 83

Le Point

 

 

 

À la demande de son fils Thomas Hollande, l'ex-candidate sera à Clichy-la-Garenne le 7 mars pour tenter de convaincre les abstentionnistes.

Ségolène Royal, à Marseille, le 7 février 2012.

 

Le 7 mars, à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), Ségolène Royal va lancer médiatiquement la campagne nationale de porte-à-porte du PS.

C'est son fils aîné, Thomas Hollande, membre de la cellule mobilisation de l'équipe de campagne de François Hollande, qui le lui a demandé. "J'ai accepté, bien sûr. Je connais bien Clichy et les questions qui touchent aux quartiers", nous confie celle qui, après s'être rendue à Marseille début février pour soutenir le candidat, compte bien rester fidèle à son engagement de jouer le jeu du rassemblement.

Pour que l'opération porte-à-porte, pensée par trois militants PS ayant participé à la campagne de Barack Obama, soit une réussite, une centaine de formateurs ont encadré 10 000 mobilisateurs chargés de recruter sur le terrain 150 000 volontaires.

"Le but, c'est d'ouvrir cinq millions de portes, pour convaincre les abstentionnistes", nous dit l'ancienne candidate à la présidentielle. La semaine dernière, 10 000 seulement avaient été ouvertes, mais le véritable coup d'accélérateur doit être donné le 17 mars, pour une grande journée de mobilisation qui marquera le lancement officiel de la campagne.

Selon les estimations du PS, le porte-à-porte doit permettre de convaincre un abstentionniste de gauche sur quatorze d'aller voter François Hollande. 

Publié dans S.ROYAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article