Sarkozy, les coulisses d’une défaite

Publié le par DA Estérel 83

Coulisses de Sarkofrance

 

 

Troisième et dernier ouvrage sur la défaite de Nicolas Sarkozy que je me suis exercé à lire, "Nicolas Sarkozy, les coulisses d'une défaite" a été rédigé par Arnaud Leparmentier (Le Monde) et Stéphane Grande (Europe 1).

A la différence des deux précédents rapidement chroniqués dans ces colonnes, celui-ci fait la part belle à "l'invendable bilan" de l'ancien Monarque. Des travers Bling Bling aux réformes gâchées, les auteurs détaillent l'échec du quinquennat. J'en retiens cette expression, chipée à Jean-Louis Bourlanges, député européen ex-UDF : Sarkozy "est un vaccin contre les réformes: il injecte au patient un peu de réforme, pour susciter le rejet et la rendre impossible". Effectivement, l'inventaire des promesses non tenues du quinquennat a été édifiant. Les auteurs rappellent ainsi combien Nicolas Sarkozy n'a pas été ce grand sauveur/protecteur de la France au déclenchement de la Grande Crise.

Le journal de la campagne démarre un vendredi 13 janvier: "A cent jours pile de la présidentielle, tout s'effondre pour Nicolas Sarkozy." C'est la perte du Triple A chez Standards & Poors. La chronique est quotidienne à compter de cette date.

Le récit est plaisant, souvent amusant. Les deux auteurs mêlent leur écriture pour démonter le story-telling officiel, comme lorsqu'ils expliquent la constitution de l'équipe de campagne. François Hollande n'est abordé qu'indirectement. L'objet du livre est la chronique d'une impossible victoire. La campagne n'a pas eu de francs rebondissements, tout juste une succession de chutes et de déboires. Mais elle a ses séquelles, la dérive à l'extrême droite d'un candidat qui se voulait républicain. Relire la chronique de ces transgressions est douloureux mais indispensable.

 

Publié dans SARKOZY

Commenter cet article