Royal : «Le moment viendra où je serai utile dans la fonction proposée»

Publié le par DA Estérel 83

Libération

 

 

Ségolène Royal le 13 juin 2012 à La Rochelle

 

La présidente socialiste de la région Poitou-Charentes assure n'avoir «rien demandé» en vue de nouvelles fonctions.

Ségolène Royal a déclaré mardi sur RTL n’avoir «rien demandé» pour obtenir de nouvelles fonctions, tout en indiquant «imaginer» qu’on lui en proposerait un jour. «Je n’ai rien demandé», a déclaré la présidente de la région Poitou-Charentes, en assurant qu’elle s’impliquait «plus que jamais» dans ses fonctions actuelles.

«J’ai vu que tous les jours pratiquement, on me prête une nouvelle fonction», a-t-elle ironisé, en réponse à une question sur l'éventualité d’une nomination à la tête de la future banque publique d’investissement souhaitée par les socialistes. Toutefois, a-t-elle ajouté, «le moment viendra où je serai utile dans la fonction qui me sera proposée».

Cela aura lieu ?, a insisté le journaliste. «J’imagine», a répondu Ségolène Royal sans vouloir en dire davantage.

La présidente de la région Poitou-Charentes n’a pas voulu non plus revenir sur sa défaite aux législatives à La Rochelle, ni sur le tweet de soutien de la compagne du président Hollande, Valérie Trierweiler, à son rival, Olivier Falorni. «Je ne veux pas commenter (cette affaire). Elle a déjà été assez pénible à vivre».

Publié dans S.ROYAL

Commenter cet article