Puni pour avoir manifesté sa joie lors de l'élection de F.Hollande

Publié le par DA Estérel 83

01-Mediapart

 

 

Le journaliste de France 3 Joseph Tual traduit devant un conseil de discipline

 

Selon nos informations, le grand reporter de France 3, Joseph Tual, passera en conseil de discipline le 8 juin prochain. Ainsi en aurait décidé la direction de France Télévisions.

Celle-ci reproche au journaliste d’avoir manifesté un peu trop bruyamment sa joie, le 6 mai au soir, à l’annonce de la victoire de François Hollande, en suggérant sur son compte Twitter que l’actuelle direction du groupe public, installé par Nicolas Sarkozy, devrait bientôt « dégager »(lire Pour une refondation de la télévision publique).

Il n’est pas sûr pourtant que Rémy Pflimlin ose prononcer le licenciement pour faute lourde du journaliste. D’abord parce qu’il est effectivement en situation d’extrême fragilité depuis la victoire de la gauche.

Ensuite parce qu’il risquerait de susciter un grand émoi au sein du groupe public en faisant passer pour une faute grave ce qui est dans le pire des cas une impertinence un peu potache.

Enfin parce que la rédaction de France 3 traverse une période de fort malaise, et risquerait de très mal prendre un coup de force de la direction de France Télévisions, qui ne doit son pouvoir qu’au fait du prince sarkozyste.

Sans doute la direction de France Télévisions pourrait-elle donc chercher à seulement sauver la face.

 


Publié dans Medias

Commenter cet article