PSA chiffre ses mesures d'économie et dévoile sa perte

Publié le par DA Estérel 83

MondeEconomie

 

 

819 millions d'euros de perte nette au premier semestre : ce résultat est largement supérieur à celle anticipé par les analystes.

Les annonces de résultats de PSA Peugeot Citroën étaient suivies avec attention par le gouvernement, qui doit présenter, mercredi 25 juillet, son plan de soutien à l'automobile. Le constructeur automobile a chiffré à 1,5 milliards d'euros l'impact des mesures qu'il va appliquer d'ici 2015. Cette somme comprend la suppression prévue de 8 000 postes en France et la fermeture d'Aulnay-sous-Bois. 

Cette réorganisation va avoir un impact de 600 millions d'euros, selon un communiqué. A cela s'ajoutent une réduction des coûts de développement de 550 millions d'euros, plus une optimisation des coûts de production de 350 millions. PSA, qui brûle actuellement 200 millions d'euros de liquidités par mois, espère réduire par deux ce rythme en 2013.


 PERTE SUBSTANTIELLE

Deuxième annonce très attendue du groupe : l'ampleur de sa perte semestrielle. Le groupe a affirmé avoir subi une perte nette de 819 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice net de 806 millions un an plus tôt. Sa branche automobile a en effet souffert de la mauvaise tenue des marchés européens.

Cette perte est largement supérieure à celle anticipée par les analystes, et le chiffre d'affaires a baissé de 5,1 % à 29,6 milliards d'euros. Le résultat opérationnel courant est tout juste à l'équilibre (4 millions contre 1,16 milliard). Sa branche auto, la plus importante, a essuyé une perte opérationnelle courante de 662 millions. 

Publié dans Economie

Commenter cet article