Les actes anti-musulmans en baisse depuis la fin de la présidentielle

Publié le par DA Estérel 83

Express

 

 

Les agressions et menaces islamophobes ont baissé de 7 points en juin par rapport à la même période l'an dernier, alors qu'ils avaient fortement progressé en plein coeur de la campagne. 

Les actes anti-musulmans ont baissé après la campagne présidentielle marquée par une forte présence de thématiques liées à l'islam, selon un bilan du Conseil français du culte musulman (CFCM) portant sur le premier semestre 2012: en juin, les actes ou menaces islamophobes ont baissé de sept points par rapport à juin 2011. 

Ils avaient pourtant connu une hausse de 14 points en mai et de 9 en avril, en pleine campagne électorale. "Les différents débats sur le halal, lesminarets, la burqa, la laïcité, l'identité nationale, l'immigration et les prières des rues ont libéré la parole des extrémistes sans compter les déclarations d'hommes politiques soucieux de se maintenir au pouvoir en déclarant que les musulmans sont un problème pour la France", a commenté le président de l'observatoire national contre l'islamophobie, Abdallah Zekri

14,5% de hausse au premier trimestre

Selon une étude du Cevipof réalisée auprès de 9000 personnes après le second tour de la présidentielle, "93% des Français de religion musulmane ont voté François Hollande". Au total, les actes islamophobes ont augmenté au premier semestre 2012 de 14,49 %. Ce sont des actes "pour lesquels il y a eu dépôts de plaintes et de mains courantes dans les commissariats", précise Abdallah Zekri en soulignant que ce bilan a été vérifié par le ministère de l'Intérieur. 

Abdallah Zekri a observé que "ces chiffres sont au-dessous de la réalité, car nombreux sont les musulmans qui ne souhaitent pas porter plainte, considérant à tort ou à raison, qu'il n'y aura pas d'aboutissement". Les actes répertoriés sont classés en deux catégories: actions -violences, incendies ou tentatives, dégradations et vandalisme- et menaces -propos et gestes menaçants, tracts et courriers et inscriptions. 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article