Le Rassemblement Bleu Marine lance sa campagne contre nous

Publié le par DA Estérel 83

Coulisses de Sarkofrance

 

 

Le Front National a lancé sa campagne jeudi 24 mai, avec 571 candidats dont 281 femmes. Ce Rassemblement Bleu Marine voudrait se présenter comme celui des “vrais” patriotes, débordant l’étiquette frontiste. “Nos candidats sont d’horizons divers, il y a des anciens chevénementistes, des anciens cadres de l’UMP” a ainsi commenté Steeve Briois, son secrétaire général. Il y a même le frère de Roselyne Bachelot ! Quel rassemblement!

Le FN a mis en avant la protection tous azimuts (juridique, sociale, économique, territoriale, etc) comme thème de campagne. C’était prévisible. On objectera, ici et plus tard, que le FN est doublement incapable de garantir voire développer une quelconque protection au pays. Partout où où il a eu le malheur de diriger une administration municipale, il s’est révélé complètement incompétent. Ensuite, le discours frontiste privilégie la stigmatisation de boucs-émissaires qui, d’ailleurs, peut évoluer à la marge avec le temps et les modes. Ainsi, aux relents antisémites du parti de Jean-Marie, ont succédé une islamophobie de bon teint.

Nous sommes tous, quelque soit notre inclinaison politique, des ennemis politiques du Rassemblement Bleu Marine.

Marine Le Pen espère être présente dans 150 à 200 circonscriptions au second tour. C’est tout à fait possible. La sale campagne de Nicolas Sarkozy a fait perdre son âme et sa crédibilité à une fraction de la droite républicaine. Le ménage n’a pas été fait. Et à gauche, la division est encore là.

Publié dans Politique

Commenter cet article