Lagarde : Royal veut des "clarifications"

Publié le par DA Estérel 83

LeFigaro

 

 

Ségolène Royal a demandé mercredi que des "clarifications" soient faites sur la "lamentable" affaire Tapie avant de procéder à la nomination de Christine Lagarde à la tête du FMI pour éviter un "deuxième scandale", qui serait "un coup fatal" pour la France.

"Il ne faudrait pas qu'un deuxième scandale éclate à la tête du FMI, parce que là, franchement, pour la France, ce serait un coup fatal", a estimé la candidate à la primaire socialiste devant le siège du PS, rue de Solférino, où se tenait un conseil politique.

Lagarde et sa "ligne ultra-libérale"

"Il faudrait clarifier les choses en responsabilité, avant de procéder à de telles nominations", a estimé la présidente de la région Poitou-Charentes. "D'abord, il y a des clarifications à faire, puisqu'on dit qu'il y a des choses qui ne sont pas très claires dans la lamentable histoire de Bernard Tapie, qui a forcé les contribuables français à verser près de 300 millions d'euros. 

"Ce sont les contribuables français qui ont payé cela au terme manifestement d'une procédure irrégulière -ce qui reste à démontrer", a déclaré Mme Royal. "Sur le fond politique, elle défend une ligne ultra-libérale, déjà le FMI intervient de facon très rude à l'égard de certains pays", a-t-elle ajouté.

Publié dans S.ROYAL

Commenter cet article