La Rochelle : Sally Chadjaa en veut à Dominique Bussereau

Publié le par DA Estérel 83

SudOuest-copie-1

 

 

La candidate battue déplore l'attitude du président du Conseil général.

Dimanche soir, Sally Chaadja est venue féliciter Olivier Falorni pour son élection.

Dimanche soir, Sally Chaadja est venue féliciter Olivier Falorni pour son élection

 

Elle a voté blanc, mais Sally Chadjaa, candidate UMP battue au premier tour, le dit clairement : « Je savais qu'Olivier Falorni serait élu. Et je suis allée le féliciter dimanche soir. »

Et d'ajouter : « Pour moi, c'est la victoire de la gauche, même dans cette circonscription. »

« Il m'avait dit qu'il me soutenait, mais je regrette qu'il ne l'ait pas montré plus ouvertement. Et je regrette aussi son message pour faire barrage à Ségolène Royal, à mon détriment », déclare Sally Chadjaa qui rêvait d'une triangulaire.Personne ne l'ignore, Dominique Bussereau, président UMP du Conseil général (et député sortant réélu) ne s'est pas beaucoup investi pour encourager cette jeune candidate.

Et d'ajouter : « C'était plus fort que de tenter de faire passer la circonscription à droite. Et, dans la tête des gens, c'était foutu. Donc, dès le premier tour, des électeurs de droite ont voté pour Olivier Falorni. »

Sally Chadjaa a encaissé sa défaite du premier tour, elle n'est pas amère. Cela dit, elle admet « en vouloir » à Dominique Bussereau.

« Et, politiquement, son attitude n'aide pas l'ensemble des élus UMP de la circonscription. Il faut reconstruire avant les élections municipales et, dans ce contexte, ça va être dur. »

« Pas n'importe quoi »

Sally Chadjaa n'a pas encore pris de décision personnelle pour ces élections municipales. Ce dont elle est sûre, en revanche, c'est qu'elle s'impliquera : « Je suis déléguée de circonscription et je n'ai pas l'intention de laisser faire n'importe quoi à La Rochelle. Il faut se préparer dès maintenant pour les futures échéances. Au cours de la campagne, j'ai rencontré des gens qui ne sont pas encartés mais qui ont envie de s'engager. Je serai à leur côté pour les aider. Pour éventuellement leur faire suivre des formations. »

 

Publié dans UMP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article