Hollande regrette le "manque d'élégance" de Sarkozy

Publié le par DA Estérel 83

Express

 

 

Hollande regrette le "manque d'élégance" de Sarkozy

"Est-ce que le fait de travailler dans le groupe de M. Bolloré crée un sentiment de dépendance du candidat socialiste à l'endroit de M. Bolloré? Réponse: non. Je ne lui ferai pas ce procès, j'aimerais qu'on ne me le fasse pas à moi non plus", avait déclaré Nicolas Sarkozy.

 

Sur le plateau de Paroles de candidat sur TF1, le candidat PS à l'Elysée a dénoncé les propos de Nicolas Sarkozy visant sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler. 


Hollande préfère qu'on s'en prenne à lui plutôt qu'à sa compagne. Le candidat PS à l'Elysée a dénoncé le "manque d'élégance" du président-candidat qui s'en était pris le matin même à sa compagne, Valérie Trierweiler, journaliste à Direct 8 (groupe Bolloré). "Il faut être élégant: il s'agit de ne pas s'en prendre à la compagne d'un candidat", a déclaré François Hollande, invité de Parole de candidat sur TF1.

 

"Est-ce que le fait de travailler dans le groupe de M. Bolloré crée un sentiment de dépendance du candidat socialiste à l'endroit de M. Bolloré? Réponse: non. Je ne lui ferai pas ce procès, j'aimerais qu'on ne me le fasse pas à moi non plus", avait déclaré le président-candidat sur RTL, alors qu'il était interrogé sur ses amitiés avec les patrons du CAC 40. 


"Je sais qu'il a un problème", a repris François Hollande, évoquant le séjour de Nicolas Sarkozy sur un yacht de Vincent Bolloré juste après son élection en 2007. "Qu'il s'en prenne moi", a prévenu François Hollande.

"Sur le fond, je pense que les Français méritent un beau débat pour l'élection présidentielle" "Mais s'en prendre à une journaliste indépendante, parce qu'elle est ma compagne! Je laisse cela au jugement des Français. Cela s'appelle l'élégance", a-t-il insisté. 


Nicolas Sarkozy "ne sait pas ce qu'est le journalisme indépendant", avait répliqué Valérie Trierweiler sur son compte twitter, en se déclarant "fière d'animer cette belle émission culturelle Itinéraires sur Direct 8". 


"Pas besoin d'aller chercher des exemples à l'étranger".

Interrogé sur les propos de sa porte-parole Najat Vallaud Belkacem -qui a accusé Nicolas Sarkozy d'avoir pour modèle un mélange de Berlusconi et de Poutine- François Hollande n'avait "pas besoin d'aller chercher des exemples à l'étranger". 


"La polémique peut s'envenimer. Moi j'essaie d'être au niveau que les Français réclament dans une élection présidentielle, au niveau de leurs problèmes, de leurs préoccupations, du changement qu'ils attendent", a témpéré le candidat PS. Dimanche, Najat Vallaud-Belkacem avait également affirmé que "Le Nicolas Sarkozy qu'on cherche à vendre aux Français est un faux, une contrefaçon, un produit de contrebande imaginé par des cerveaux d'extrême droite et revendu par des valets sans morale comme Xavier Bertrand". 

 

Publié dans HOLLANDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article