Guillaume Pépy pressenti pour remplacer Proglio à la tête d'EDF

Publié le par DA Estérel 83

Libération

 

 

Le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, le 14 décembre 2011 à Paris

 

C'est en tout cas ce qu'affirme «le Parisien». Henri Proglio pourrait se voir proposer de prendre la tête du groupe Thales.

Le patron de la SNCF Guillaume Pepy est «pressenti» pour remplacer Henri Proglio, jugé trop proche de l’ancien pouvoir, à la tête d’EDF, le producteur d'électricité coté en Bourse, affirme vendredi le quotidien le Parisien, citant une source bien informée.

Guillaume Pepy est un proche du Parti socialiste, ayant dirigé le cabinet de Martine Aubry lorsqu’elle était ministre du Travail.

En revanche, Henri Proglio passe mal auprès des écologistes alliés du PS. Il affiche aussi un salaire annuel très important de 1,3 million d’euros par an, alors que le gouvernement veut limiter la rémunération des dirigeants d’entreprises publiques à 450 000 euros, ajoute le journal.

Comme «lot de consolation», Henri Proglio pourrait se voir proposer la présidence du groupe d'électronique de défense Thales, selon le Parisien.

Publié dans Société

Commenter cet article