Estrosi : les youyous de la discorde

Publié le par DA Estérel 83

Le-Point.jpg

 

 

Combien de youyous les électeurs de Christian Estrosi ont-ils pu entendre dans leur vie ? Beaucoup, si l'on en croit la sociologie de son électorat, composé pour un nombre important de rapatriés, notamment d'Algérie.

Comment le député-maire de Nice peut-il penser que ces youyous bruyants que ses électeurs et leurs descendants ont supportés dans les cérémonies de mariage pendant 130 ans, de 1830 à 1962, ils ne les supporteraient plus aujourd'hui de ce côté-ci de la Méditerranée ?

Ces cris de joie qui célèbrent l'amour devraient tirer des larmes de nostalgie à ses supporteurs, n'est-ce pas ? Eux qui voulaient rester en Algérie, en Tunisie et au Maroc, c'est chaque semaine, 52 fois par an, qu'ils auraient eu à subir autant de nuisances sonores.

Certes, à l'époque, c'était des youyous indigènes, maintenant ce sont des youyous français, on les reconnaît à l'accent ! L'intégration est en marche. 

Dans le Sud revanchard, où les débats sur la colonisation sont confisqués par l'ex-OAS et ses affidés, l'UMP à la sauce Droite populaire court derrière le Front national.

C'est d'ailleurs le député-maire de Cavaillon Jean-claude Bouchet qui est à l'origine d'une proposition de loi à l'Assemblée nationale sur les mariages sans bruit et sans drapeaux.

Mais évidemment qui ne visent aucune communauté en particulier ! C'est sans doute un hasard si l'UMP Jean-Claude Bouchet s'est affilié à la Droite populaire de Thierry Mariani, encore un sudiste, après les élections régionales de 2010 où la liste de Jean-Marie Le Pen est arrivée en tête à Cavaillon aux deux tours !

Publié dans UMP

Commenter cet article

hb 29/05/2012 13:09

Pas mal le titre ! http://leblogd.over-blog.com/