Eric Zemmour sur RTL ou le petit garçon pris en faute

Publié le par DA Estérel 83

Ze Rédac

 

 

Par Belle-Amie

Zemmour se défend sur RTL après sa chronique jugée raciste - Capture Ze Rédac

Allo Maman bobo… Telle est la réplique de cour d’école que livre pour sa défense Eric Zemmour ce matin sur l’antenne de RTL. Le chroniqueur qui aime choquer, s’étonne, s’indigne que sa phrase pour le moins moisie ait pu déclencher bronca, scandale et réaction des associations anti-racistes qu’il traite de “Torquemadas de café du commerce qui essaient de me brûler en place de Grève régulièrement”. Non Eric Zemmour se défend de tout racisme, il fait de l’analyse politique nous dit-il : 

“Vous savez, quand j’attaque Taubira, c’est ni la femme que j’attaque, ni encore moins évidemment la femme noire que j’attaque”, a-t-il déclaré en préambule de sa chronique, ajoutant : “Je fais une analyse politique, idéologique, et les personnes ne sont pas en cause”“Je pense que ce n’est plus aujourd’hui, comme au XIXe siècle, la femme qui est diabolisée, mais l’homme. On peut ne pas être d’accord avec moi, ça ne me dérange pas. C’est en tout cas ce que je défends, depuis très longtemps”.

Pourtant on se demande encore pourquoi dans la chronique incriminée et contre Christiane Taubira, il évoque exclusivement l’homme blanc menacé par la loi contre le harcèlement sexuel :

“En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais.”

On aimerait consoler le petit garçon blessé par les attaques et les procès en racisme. Pourtant il faudrait qu’il ouvre les yeux. Nous n’avons que faire de savoir si au plus profond de lui-même il est raciste ou sexiste. Nous constatons juste qu’à chaque fois qu’il en a l’occasion il incite au racisme, donne des arguments à ceux qui après l’avoir entendu sur RTL ou ailleurs sont confortés dans leurs idées racistes et sexistes.

Est-ce le rôle d’une grande radio comme RTL de laisser place à de telle incitation à la haine ? Le site web de L’Express révèle que la radio aurait décidé «depuis plusieurs semaines» d’évincer Eric Zemmour de sa matinale.   Sans doute pour ses précédentes provocations lesquelles se sont soldées par une condamnation pour provocation à la discrimination raciale.

RTL a aussi parfaitement le droit d’être une radio d’opinion et de donner du temps d’antenne à cette droite qui du FN à la droite populaire cherche à s’imposer dans le paysage politique, en surfant sur la haine de l’autre et la peur.  Marine Le Pen ne s’y trompe pas d’ailleurs en volant à son secours ce dimanche ainsi, “par ses prises de position (…) représente une forme de quasi-dissidence vis-à-vis des élites autoproclamées du PAF et des éditorialistes alignés sur une bien-pensance convenue. Pour cette raison, il entre souvent en résonance avec les Français” explique-t-elle . La direction de la radio estime qu’Eric Zemmour est “dans son rôle de chroniqueur tout en disant réfléchir à une refonte de sa grille de rentrée.

Donner libre court aux opinions soit. Mais il y a une limite, celle de la loi. Et de rappeler que le racisme, l’incitation à la haine raciale ne sont pas des opinions mais des délits.

Quand à Eric Zemmour victime du jour des méchantes associations, celles que le FN vomit à chaque meeting, nous ne saurions trop lui conseiller l’introspection. Se regarder dans la glace, penser aux conséquences du mot de trop sur la vie d’autrui. Et si besoin de se faire aider pour cela.

Publié dans Medias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article