C’est l’épuration… Yallah !

Publié le par DA Estérel 83

Coulisses de Sarkofrance

 

 

L'ineffable ambassadeur de France en Tunisie Boris Boillon, celui-là même qui se réclamait proche de Kadhafi quatre mois avant notre guerre, et qui provoqua colère et indignation par sa suffisance une fois arrivé en Tunisie, ce Boris Boillon fait ses valisesce mercredi 1er août.

Enfin.

Philippe Courroye, ce procureur mis en examen (puis blanchi pour vice de procédure) dans l'affaire Woerth./Bettencourt

C'est l'épuration, dira Thierry Mariani.

Epuration ?

"L’épuration à la Libération en France visait les personnes ayant collaboré avec les autorités d’occupation nazies.

Une épuration politique et antisémite par le régime de Vichy avait eu lieu entre 1940 et 1944.

À la Libération, avant que les cours de justice et chambres civiques soient créées et installées, et à la faveur des mouvements de foules où la joie, le désir de vengeance et les règlements de comptes se mêlent, résistants et populations s’en prennent aux collaborateurs ou considérés comme tels. L’épuration extrajudiciaire entraîna la mort d'environ 9 000 personnes dont un tiers par des résistants1. Ces exécutions sont alors l’objet d’une légende noire où les chiffres deviennent de vrais arguments dans les tentatives de réhabilitation de certains collaborationnistes."

Source: Wikipédia

Thierry Mariani racontait n'importe quoi.

Mais que la "Hollandefrance" se débarrasse de quelques icônes de la Sarkofrance précédente a quelque chose d'éminemment réjouissant.

Yallah!

Publié dans Politique

Commenter cet article