Arles : le FN cherche à contester l'élection de Vauzelle

Publié le par DA Estérel 83

Marianne

 

 

1300 voix séparent le socialiste Michel Vauzelle de la frontiste Valérie Laupies, battue. De quoi donner des idées de recours devant le Conseil Constitutionnel.


DAMOURETTE/SIPA
DAMOURETTE/SIPA
Michel Vauzelle n’en a peut-être pas fini avec sa concurrente du Front National , Valérie Laupies. En effet, la candidate battue dimanche de 1300 voix sur 55.000 votants dans la 16è circonscription des Bouches-du-Rhône (le pays d’Arles) prépare un recours devant le Conseil Constitutionnel. 
 
Un entrefilet de l’édition du 17 juin, jour du scrutin, de la Provence relatait l’inauguration de jardins familiaux à Saint-Martin-de-Crau, village de la circonscription. L’article précise le financement de l’extension des travaux : « 80.000 euros en provenance de la Région, dont 12000 euros  tirés de la réserve parlementaire de Michel Vauzelle ». « Donner cette information, selon Valérie Laupies, c’est un acte de campagne électorale, alors que tout devait être arrêté depuis le vendredi à minuit, estime la candidate malheureuse. Il a donc enfreint la loi. » 
 
Avant de confirmer sa démarche, Valérie Laupies s’est entouré de l’avis des figures historiques du Front, rodées à la guérilla juridique, Jean-Marie Le Pen en premier lieu, Bruno Gollnisch ensuite, qui tous les deux l’ont encouragé à contester les résultats. Tout en lui suggérant d’épaissir le dossier de tout ce qui lui a paru suspect dans certains bureaux de vote, à Miramas notamment où elle analyse que « l’écart final entre les deux candidats apparaît anormalement élevé en faveur de Vauzelle comparé à ce qu’il est ailleurs. » 
 
Après les urnes, la bataille pourrait se jouer sur le tapis vert. La candidate du FN a dix jours pour se décider.

Publié dans PS

Commenter cet article